On arrive !
ConseilsProduits

Surprenez vos amis : organisez une soirée sushi !

Après lecture du dernier article, vous vous êtes découvert une vraie passion pour la cuisine. Quel plaisir de déguster des mets faits par soi-même. Vous souhaitez désormais vous affirmer et franchir un palier pour impressionner votre entourage : organiser une soirée sushis.

Le sushi est le plat préféré de nombreux français pour de nombreuses raisons dont notamment ses multiples combinaisons de saveurs. Néanmoins en cette période de confinement et avec les restaurants fermés depuis fin octobre, vous êtes à deux doigts de la crise de nerfs, quand pourrons-nous enfin manger enfin des sushis ?

En effet, cet aliment convient à tout le monde ! Il peut être très sain avec le rouleau californien ou bien gras avec le rouleau frit. Vous pouvez utilisez vos doigts, des couverts ou des baguettes pour les déguster. Il existe des versions différentes pour s’adapter à tous les modes d’alimentation : végétarien, fléxitarien, vegan, végétalien, pesco-végétarien…

Il est temps de réagir, désormais, c’est aux sushis de venir à vous et non plus l’inverse. Alors enfilez votre tablier et cuisinez ce délicieux met sans sushis !

Passoire universelle

Pour commencer, il faut préparer le riz jusqu’à ce que l’eau devienne claire, puis l’égoutter grâce à la passoire universelle et le mettre dans la marmite avec l’eau. Le laisser tremper pendant 30 min, puis couvrir et porter à ébullition. Laisser bouillir 2 à 3 min, puis cuire le riz à feu doux pendant 12 min environ. Éteindre alors le feu et laisser le riz reposer 10 min, puis l’étaler dans un plat.

Couteaux de cuisine japonais

Il est désormais nécessaire de tailler la moitié du thon et du saumon en bâtonnets de 15 cm de long avec le couteau à fileter (idéal pour des filets très fins). Poser ½ feuille d’algue sur un tapis de bambou coupée grâce à la hachette, y étaler le riz et un peu de wasabi. Placer le poisson par-dessus, puis rouler à la main. Couper ensuite le rouleau en 6 à l’aide du couteau santoku préalablement mouillé.

Sushi Maker

C’est clairement l’accessoire clé de cet article. L’appareil est pratique, rapide et précis permettant de réaliser facilement vos sushis une fois les ingrédients coupés. Par ailleurs, cet ustensile est hautement recommandé à tous les fans de cuisine qui manquent un peu de patience… En effet, il suffit de placer votre préparation sur la toile, de la rabattre et comme par magie, votre sushi apparaîtra !

Le coffret d’accessoires à vin

Pour vous proposer un article toujours plus réaliste, nous sommes allés chercher avec quelle boisson accompagner vos sushis. Pourquoi pas une bonne bouteille de vin ? Selon le site lesgrappes.com, le plus adapté serait un chablis de Bourgogne, un Pouilly-Fumé, un vin de Loire, un Pinot Noir d’Alsace ou un Sancerre. Afin d’ouvrir cette bouteille avec élégance, munissez-vous du coffret référence en la matière.

Le décapsuleur As de Pique

Une petite référence historique ! Car oui, les sushis ont vu le jour dans des établissements assez mal famés où on jouait aux cartes ! Le vin étant un met assez coûteux et raffiné, c’est la bière qui accompagnait le plus souvent ces parties de cartes. Parmi celles recommandées par le site blogue.iga.net, la Sapporo se distingue des autres. Néanmoins, une bière blonde et légère comblera vos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.